Top des médicaments contre la dépression

Entre le travail, le stress de la famille, la fatigue et toutes sortes de pression du quotidien, il est bien fréquent que plusieurs individus souffrent aujourd’hui de dépression.

Aujourd’hui, le personnel médical a su répondre aux besoins du public en proposant différents médicaments contre la dépression. Pour un malade, le choix des médicaments les mieux adaptés selon le cas revient au spécialiste.

A l’inverse de ce que beaucoup pensent, les médicaments contre la dépression ne constituent pas tout de même des euphorisants et agissent avec plus ou moins aucun effet sur votre santé.

Pour vous guider à mieux préserver votre santé mentale, nous vous présentons les meilleurs médicaments contre la dépression.

Pourquoi prendre des médicaments contre la dépression ?

prendre des médicaments contre la dépression

Si vous avez des troubles obsessionnels, ressentez de la tristesse et du manque de motivation en permanence, ou manifestez un ralentissement physique et psychique, alors vous présentez des symptômes de la dépression.

Pour renforcer cet état de faiblesse ou de crise mentale, les antidépresseurs sont aujourd’hui présentés comme des médicaments génériques pouvant vous soulager et améliorer votre humeur. Contrairement aux idées reçues, ce ne sont des stupéfiants ni des euphorisants. Vous pourrez donc en recourir au besoin si vous ne souffrez pas de trouble dépressif.

Si vous êtes par exemple une femme enceinte, l’alternative des médicaments antidépresseurs serait tout de même à oublier pour réduire le stress de la grossesse. Une solution naturelle est donc préférable pour ne pas affecter votre santé ainsi que celle du bébé. Vous devriez plutôt penser à revoir vos habitudes pour améliorer votre bien-être quotidien avec par exemple les conseils des applications suivi grossesse.

Dans certains cas, on fait recours aux médicaments contre la dépression si vous souffrez par exemple d’anxiété ou d’une certaine maladie psychique. L’usage d’un antidépresseur est d’ailleurs associé à une prise en charge psychothérapeutique. Cela reste tout de même valable si les symptômes de la dépression du malade pourraient entraîner un handicap.

Un traitement complet peut durer en moyenne quelques semaines à un mois entier. Un traitement anxiolytique en début de traitement est un excellent moyen si vous souhaitez donc une action plus rapide. Selon les effets secondaires remarqués, un arrêt ou un prolongement du traitement est ainsi défini.

Ces antidépresseurs présentent comme tout médicament certains effets. Il est donc indispensable de recourir à un médicament contre la dépression sous la recommandation d’un médecin. A partir de vos habitudes alimentaires et l’étude de votre métabolisme, il saura vous faire correspondre le traitement le mieux adapté.

Comment agissent les médicaments contre la dépression ?

prendre des médicaments contre la dépression

La dépression est une maladie qui affecte votre santé mentale. Dans le processus du fonctionnement du cerveau, les informations circulent à travers des messagers chimiques que constituent les neurotransmetteurs.

L’information est ainsi donc émise à partir d’un neurone-émetteur afin de libérer les neurotransmetteurs comme la dopamine ou la sérotonine impliqués dans le contrôle moteur, le plaisir et la motivation vers un neurone-récepteur.

Il est donc constaté un déséquilibre de certains neurotransmetteurs chez les personnes qui souffrent de dépression. Selon ce principe, les antidépresseurs permettent de rétablir le fonctionnement de certains circuits de neurones impliqués dans la manifestation des symptômes de la dépression.

Après quelques semaines de traitement, les antidépresseurs aident généralement à retrouver le sommeil, un regain d’énergie, de la bonne humeur et des pensées positives. Contrairement aux idées reçues, ils ne créent aucune dépendance.

Cependant, ces médicaments de par leur composition ont une action légèrement différente du processus naturel. Cela est donc responsable de certains effets indésirables dans certains cas. Les médicaments antidépresseurs constituent de ce fait une alternative plus ou moins efficace pour régulariser la circulation des informations au niveau du cerveau.

Quels sont les médicaments contre la dépression ?

Quels sont les médicaments contre la dépression

Pour un traitement de cas de dépression, le personnel médical propose aujourd’hui environ une vingtaine d’antidépresseurs. Il est vrai qu’en général, tous les médicaments antidépresseurs ont un même principe d’action contre un cas de dépression. On en retrouve tout de même certains mieux indiqués pour soulager les symptômes les plus courants d’excitation, de fatigue ou d’anxiété.

Une telle décision revient donc au médecin pouvant ainsi définir le médicament le mieux adapté suite à une série de consultation. Un traitement antidépresseur efficace pourrait de ce fait être établi au bout de quelques semaines. Il faudra tout de même prendre en compte les effets indésirables éventuels qui se feront remarquer.

Les antidépresseurs peuvent être classés selon leur action stimulante ou sédative. Les spécialistes de la santé mentale recommandent donc un traitement par des antidépresseurs sédatifs si vous manifestez des insomnies et plutôt un antidépresseur stimulant si votre sommeil est anormalement important.

De façon générale, on distingue trois principaux types d’antidépresseurs :

  • les Inhibiteurs de la Recapture de la Sérotonine (IRS et IRSNA) ;
  • les antidépresseurs imipraminiques ;
  • Les IMAO ;

Les Inhibiteurs de la Recapture de la Sérotonine (IRS)

Si vous présentez des symptômes de dépression, les IRS constituent la première alternative qui s’offre à vous. Comme son nom l’indique, l’action de l’IRS au niveau de votre cerveau consiste à empêcher la recapture de la sérotonine.  En conséquence, ils augmentent la circulation de ce neurotransmetteur et de ce fait votre l’humeur et votre bien-être.

Les médicaments contre la dépression dans la catégorie des IRS les plus souvent rencontrés sont à base de fluoxétine (Prozac®), de citalopram ( Séropram®), de fluvoxamine (Floxyfral®, Luvox®) ,de sertraline (Zoloft®) ou de la paroxétine (Paxil®, Deroxat®, Divarius®). Le plus efficace reste l’escitalopram (Lexapro, Cipralex, Sipralexa et Seroplex).

Dans quelques cas, les antidépresseurs IRS peuvent présenter au niveau du malade certains effets en début de traitement. Les plus courants sont des troubles digestifs comme la nausée ou des troubles du sommeil.

Les Inhibiteurs mixtes de Recapture de la Sérotonine et de la Noradrénaline (IRSNA)

Les IRSNA constituent le type d’antidépresseur qui augmentent la circulation et la concentration de la sérotonine et la noradrénaline. Ces neurotransmetteurs présents dans cerveau agissent ainsi respectivement sur le bien-être du malade (humeur, émotivité) et sur ses capacités de concentration.

C’est pour cela qu’on leur donne également le nom d’antidépresseurs à dualité d’action. Parmi les IRSNA, on retrouve la venlafaxine (Effexor®) qui reste le plus efficace, le milnacipran (Ixel®) et la duloxétine (Cymbalta®).

Le plus souvent, on fait recours aux IRSNA dans les cas de présentation de symptômes de dépression lorsque les IRS se montrent inefficaces.

Les antidépresseurs imipraminiques

Les antidépresseurs imipraminiques ont une action identique aux IRSNA. Tout de même un peu plus restrictifs, ils ne peuvent pas être prescrits chez les patients ayant certains antécédents de trouble. Il s’agit de personnes ayant été atteintes par exemple de troubles de la prostate ou ayant récemment eu un infarctus du myocarde.

Ils sont recommandés pour les cas de troubles obsessionnels compulsifs ou encore d’énurésie. Dans cette catégorie, on retrouve la clomipramine (Anafranil®), l’imipramine (Tofranil®), ou encore la doxépine (Quitaxon®), l’amitriptyline (Elavil®, Redomex®, Laroxyl®) , la dosulepine (Prothiaden®) ou la maprotiline (Ludiomil®), 

Ces antidépresseurs présentent tout de même des effets plus prononcés telle que la constipation ou l’hypotension orthostatique, la prise de poids, ou des tremblements.

  • Les IMAO

Les inhibiteurs de la monoamine-oxydase de la monoamine-oxydase (IMAO) sont actuellement représentés par l’iproniazide (MARSILID) et le moclobémide (MOCLAMIDE). L’iproniazide présente des risques d’interactions médicamenteuses et alimentaires potentiellement graves.

En raison de leurs effets indésirables et du risque d’interaction (pour l’iproniazide), ces deux familles d’antidépresseurs sont désormais prescrites en cas d’échec des autres traitements antidépresseurs.

Voici donc les médicaments contre la dépression les mieux recommandés.

Il est tout de même important de noter que ces médicaments antidépresseurs sont uniquement délivrés sur prescription médicale (par un médecin généraliste ou psychiatre). Prenez donc un rendez-vous avec un spécialiste de la santé afin de vous faire correspondre le traitement le mieux adapté à votre organisme.

Previous Post
Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.