L’essentiel à savoir sur les vins de Provence

Par les temps qui courent, les vins de Provence commencent à sortir la tête de l’eau sur le marché en compagnie de plusieurs autres vins. Mais qu’est réellement un vin de Provence ? Comment est fait un vin de Provence ? Vous serez outillés pour répondre à ce genre de questions après lecture de cet article.

Qu’est ce qu’un vin de Provence ?

vin de Provence

La Provence a le mérite d’être identifiée grâce à son fabuleux paysage et sa beauté illuminant. Cependant, les échos mondiaux à son sujet parlent aussi de ses vins de qualité supérieure. Le vignoble provençal couvre de ses ailes environs 200 km et éclabousse les départements comme le Var, les Bouches-du-Rhône et un petit morceau des Alpes-Maritimes. Retournons aux sources pour en savoir plus sur le vin de Provence.

Qu’est-ce que le vin ?

Aujourd’hui, les définitions du vin sont nombreuses et diverses. On peut néanmoins retenir quelque chose : le vin est un breuvage qu’on obtient grâce à la fermentation complète ou incomplète du jus de raisins frais. Les chimistes nous diront que le vin est une solution aqueuse d’éthanol, qui contient du sucre, de l’acide, des esters, de l’acétate, du lactate et plus d’une centaine d’autres substances présentes en des proportions variables.

Ces dernières ont deux origines : elles proviennent soit de la fermentation ou sont inhérentes de façon naturelle à la baie du raisin. L’éthanol dont il est question ici est obtenu en faisant réagir des levures sur des sucres.

Bref historique sur la Provence

Caractérisée par ses montagnes rocheuses, ses champs parfumés de lavande, la Provence est facilement identifiable. Son histoire remonte à 2600 ans en arrière, quand les Phocéens qui fondèrent Marseille y ont introduit la vigne. 400 ans plus tard, les romains, sur la terre provençale firent fructifier et disséminer la culture des grappes dans tout le pays. Cette expansion fit de cette région la première dans le livre d’or des régions viticoles de France.

Quel est le secret de la réussite des vins de Provence ?

Les vins de Provence tiennent leur succès de plusieurs facteurs. Pour commencer, le vin de Provence prend vie dans un milieu approprié, presque mythique tellement il est parfait. En Provence, on est sous l’influence d’un paysage qui séduit par son unicité. On y trouve aussi un nombre important de reliefs, massifs volcaniques de toutes dimensions. C’est donc une assez vaste étendue capable de produire des litres de vin tous les ans.

Évidemment, c’est un quota qu’arrive à produire la Provence sans sourciller, chaque année. Le sol dont il est question ici est tout à fait propice à la poussée sans encombre de la vigne. Le secret de la réussite de la culture de la vigne sur cette terre repose sur les deux blocs géologiques qui gratifient le terrain de leur présence. En bonus, on note aussi dans ce sol la présence de calcaire et de cristallin. Le sol de la Provence est peut-être en manque d’humus mais il demeure quand même bien drainé. Plusieurs autres raisons justifient donc la réussite du vin de Provence.

C’est en quelques mots le palmarès dont peut se vanter le sol viticole de la Provence. Le climat n’est qu’un autre avantage de la région. Le climat de Provence est méditerranéen. C’est donc un climat à la fois sec et chaud. Les vignes bénéficient de manière annuelle d’en moyenne 2800 heures de bain au soleil. Les vents mistrals rajoutent une touche de beauté à l’édifice. Ils sont peut-être secs mais rafraichissent et assurent l’assainissement du vignoble et du vin de Provence.

Quels sont les différents formes du vin de Provence ?

vin de Provence
vins de Provence

Le vin est l’un des breuvages les plus appréciés des français. Ils adorent majoritairement non seulement la dégustation, mais aussi la production. La Provence a le mérite de jour d’une multiplicité de ses crus. Tous les amateurs de vins connaissent la place réservée aux joyaux comme le Château Léoube ou les autres Côtes de Provence.

Les rosés

Les vins de Provence rosés sont vêtus d’une toge de couleur rose. Ces vins sont l’expression d’une certaine gamme de saveurs qui peut être celle des fruits blancs, agrumes, fruits exotiques, baies; une saveur donc fruitée ou florale avec quelques pincées de minéraux qui gambadent sous la supervision d’une structure assez stable. On estime la production annuelle de vin entre 1.3 et 2 millions d’hectolitres soit environs 150 millions de bouteilles de vin.

Vous comprenez donc ce qui fait de la Provence la numéro 1 des régions de France qui produisent du vin rosé. Elle occupe un pourcentage d’environ 5% des vins rosés sur le plan mondial. La Provence est même dotée d’un centre qui est voué au vin rosé et dont l’objectif est d’améliorer la qualité du vin de manière empirique et théorique.

Les rouges

Parler de la Provence sans souligner la grandeur de ses vins rouges serait une grave erreur. Ces vins sont dotés d’une puissance et d’une personnalité importante En hiver, ce sont nos meilleurs amis, ils nous apportent chaleur et assurance. Ils sont vêtus d’une robe pourpre qui arpente le violet quand ils sont jeunes et tutoient la vivacité du rubis durant leurs vieux jours. On peut les ranger en deux catégories : les jeunes et les vieux.

Les jeunes sont entourés d’une aura de fruits qui a tendance à nous faire penser aux fruits rouges, ils passent un temps court en cave et doivent être dégustés sans trop patienter. Les vieux quant à eux sont des vins de cave qui sont dotés d’une saveur assez complexe, une mixture de baies noires, cacao, épices et quelques tanins, résultat d’un séjour plus important dans la cave. Plus ils sont vieux, plus ils sont savoureux et remplis de bonne surprises.

Les blancs

Le vin de Provence est le plus prisé surtout par les restaurateurs et gourmets hunters. Ces vins fusionnent en effet parfaitement avec les poissons et la culture méditerranéenne. Ils sont plus subtils, plus fins que les autres et sont vêtus d’une toge jaune luisante qui tend à refléter du vert.

Si vous en versez un peu dans votre ver et que vous le rapprochez de votre nez, vous aurez le plaisir de remarquer plusieurs senteurs : agrumes, épices, fleurs seront au rendez-vous et il vous reviendra la charge de les identifier. Ce sont d’excellents compléments gastronomiques.

Comment déguster les vins de Provence ?

vin de Provence

La richesse des champs de raisin de la Provence leur permet d’être le point de concours de plusieurs saveurs. Vous pouvez donc vous tourner vers les vins de Provence si vous voulez faire plaisir à un ami ou à vous-même pour des occasions importantes. Les vins de Provence rosés sont très nombreux, idéals pour un petit apéro, qu’ils soient légers ou frais. Ils ont pour caractéristiques majeures des aromes assez tendres qui pourraient vous rappeler des fleurs ou encore des fruits rouges.

Plusieurs autres saveurs pourraient se révéler à vous comme par exemple la mandarine ou des fruits exotiques. Ils peuvent servir d’accompagnement à n’importe quel repas et à n’importe quelle occasion. Les collectionneurs les plus aguerris préfèrent les conserver dans des futs. Certains atteignent l’apogée de leur saveur après 3 ans, certains après 5 ans et d’autres même après 7 ans. Notons que le prix d’un vin est fonction de son ancienneté.  

Vous convenez donc qu’un vin de 10 ans sera plus cher qu’un autre de 8 ou 6 ans. Par exemple, au Salon d’automne du Rouzier en 1936, c’était une série de vins aptes au vieillissement qui furent servis. La bouillabaisse de ce jour là fut accompagnée de vin des Cassis-sur-Mer 1927.

Les vins blancs comme Rolle, Ugni Blanc, Bourboulenc, Clairette, Marsanne, Roussanne et Grenache Blanc sont des vins de Provence qu’il vous faudra à tout prix essayer.

Rien ne vaut de déguster du bon vin en compagnie de son amoureux. Découvrez donc 5 destinations pour passer un week-end en amoureux.

Previous Post
Next Post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.